Être volontaire en Service Civique

Adrienne a effectué une mission de Service Civique dans une auberge de jeunesse Hi France. Rencontres, ouverture d’esprit, nouvelles expériences… nous avons voulu savoir comment elle a vécu ces quelques mois d’engagement citoyen.

FUAJ – Quel est ton parcours ?

Adrienne – J’ai toujours eu une grande passion pour le monde artistique. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers une licence en histoire de l’art après mon bac ES. J’ai continué mes études par le Master professionnel “Gestion des sites du Patrimoine” à l’université Lille III.

“J’ai une grande passion pour le monde artistique”

FUAJ – Pourquoi avoir eu envie de t’engager dans une mission de Service Civique ?

Adrienne – A 25 ans, à la fin de mes études, j’avais très peu d’expérience dans le monde du travail, à part quelques petits jobs d’été, et une idée assez vague de ce que je voulais réellement faire comme métier alors j’ai trouvé que le Service Civique était une bonne alternative. Ce qui m’a beaucoup attiré c’est le fait qu’aucune compétence particulière n’était exigée. J’allais acquérir des compétences, de l’expérience et, peut-être, trouver ma voie professionnelle… Ce n’était que du positif.

FUAJ – Pourquoi une mission de Service Civique à la Fuaj ?

Adrienne – L’idée de travailler dans une auberge de jeunesse m’a tout de suite conquise ! J’adore voyager et aller en auberge de jeunesse quand je voyage seule. J’avais envie de voir l’envers du décor.

Ensuite, en me renseignant sur l’association, j’ai été marquée par sa charte éthique. J’ai apprécié le fait que ce ne soit pas simplement un lieu d’hébergement mais aussi un espace avec des valeurs. Dans le contexte actuel, il est vital de prôner la tolérance et la solidarité.

“Ce n’est pas simplement un lieu d’hébergement mais aussi un espace avec des valeurs”

FUAJ – Où as-tu effectué ta mission et quel en était le contenu ?

Adrienne – J’étais à l’auberge de jeunesse Hi Lille pendant huit mois. Un superbe bâtiment coloré et récent, inauguré en octobre 2015. J’avais pour mission de développer les activités culturelles et touristiques. Avec les superbes espaces de l’auberge de jeunesse, il n’a pas été très difficile de faire appel aux associations pour organiser des activités ponctuelles ou régulières. L’événement que j’ai piloté et dont je suis la plus fière reste le festival Microscopies, organisé par l’association : Les Pinatas. Durant l’été, j’ai également réalisé des visites guidées gratuites à destination des adhérents.

FUAJ – Que t’a apporté cette mission ?

Adrienne – Pour commencer, une plus grande confiance en moi. Je suis quelqu’un d’assez timide et me confronter aux adhérents, discuter avec les associations pour les faire venir… m’a prouvé que j’étais capable d’aller vers les autres ! Puis, j’ai eu beaucoup de moments de joie. J’ai rencontré bien plus que des collègues, ce sont de véritables amis désormais.

“J’ai acquis une plus grande confiance en moi”

FUAJ – Une anecdote ?

Adrienne – J’ai tellement d’anecdotes… Si je devais n’en citer qu’une, ce serait la folie et la bonne humeur communicative des supporters irlandais lors de l’Euro de football en juin dernier.

FUAJ – Quels sont tes projets maintenant ?

Adrienne – Aujourd’hui je suis salariée ! J’ai été embauchée en CDI en tant qu’assistante administrative et commerciale. Je ne sais pas si ma mission y est pour quelque chose, mais en tout cas, je sais que mon aisance à l’oral acquise pendant mon Service Civique m’a aidé lors de mes entretiens. Pendant mon temps libre, je reviens très souvent à l’auberge de jeunesse pour profiter des nombreuses activités proposées par Mathieu, le nouveau volontaire en service civique.

“Mon aisance à l’oral m’a aidé lors de mes entretiens”

Pour conclure, je vais vous citer ce que mon tuteur me répétait sans cesse : “Éclate-toi !” Si tu ne sais pas faire les choses ce n’est pas grave, si tu fais des bêtises non plus. On est là pour t’aider. Le principal c’est que tu t’amuses et que tu prennes plaisir à travailler avec nous.”

Vous aussi, vous avez entre 16 et 25 ans ? Comme Adrienne, vous pouvez vivre cette expérience en auberge de jeunesse Hi France. Des missions de Service Civique sont à pourvoir dans toute la France. Nous vous attendons…

 

Commentaires

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire